crédit sans CDI
Emprunter

Faire un crédit sans CDI : peut-on espérer obtenir le prêt ?

Les établissements de crédit n’accordent de prêts qu’aux particuliers présentant un minimum de risques d’insécurité financière. C’est pourquoi, il est constaté que la plupart des demandeurs disposant d’un contrat de travail en CDI sont souvent privilégiés par ces entités financières. Les jeunes salariés ainsi que les personnes sans revenus fixe ne sont pas pour autant mis à la marge. Dans ces cas jugés « précaires », l’intéressé devra procéder à une bonne négociation et trouver les bons arguments pour faire accepter son dossier. Si vous songez à faire un crédit sans CDI, gardez une leur d’espoir…

Le CDI est de plus en plus remplacé par le CDD

Conscientes du fait que les entreprises françaises multiplient de plus en plus les contrats en CDD, les banques sont amenées à faire des concessions pour s’ajuster au profil des consommateurs. En effet, la plupart des contrats d’embauches sont proposés pour des périodes courtes et renouvelées à échéance, si bien qui les candidats aux demandes de prêt ayant un contrat CDI deviennent rares.

Faire un crédit sans CDI, est-ce possible ?

Il est donc certain que vous pouvez faire un crédit sans CDI même si vous ne présentez pas le profil de l’emprunteur idéal pour une banque. Quoi qu’il en soit, comme votre situation présente plus de risques pour la banque, vous aurez moins de chances d’accéder à des financements plus conséquents notamment pour investir dans la pierre. En effet, dans une situation en CDD, on a plus de chances d’obtenir un prêt personnel qu’un crédit auto ou immobilier.

La banque multiplie ses exigences pour les CDD

Si vous obtenez une réponse positive de la part de la banque, sachez que tout n’est pas gagné à l’avance. Celle-ci se montrera plus prévenante en réduisant la durée de remboursement et en augmentant vos frais d’assurances. Elle peut aussi vous exiger des apports personnels en guise de garantie.

Comment convaincre la banque de vous donner un prêt sans CDI ?

Avant de présenter son dossier à la banque, une préparation drastique s’impose. Il faudra être capable de montrer à la banque comment vous allez assurer les mensualités jusqu’à l’échéance du contrat même si la fin de votre contrat de travail approche. Par exemple, si vous travaillez au sein d’une entreprise qui vous fait confiance et qui n’a cessé de renouveler votre CDD depuis quelques années, vous marquez un bon point en termes de stabilité. Le montage d’un dossier avec un co-emprunteur en CDI pourrait également améliorer votre cas.

Leave a Comment